Pourquoi une mauvaise posture a des conséquences sur votre bien-être ?

conséquences d'ne mauvaise posture-mal de dos

Avez-vous déjà ressenti des douleurs au dos, aux épaules ou au cou après une longue journée passée devant votre ordinateur ou en restant assis pendant des heures d’affilée ?

Eh bien, sachez que cela pourrait être dû à une mauvaise posture !

Dans cet article, nous allons pourquoi une mauvaise posture a des conséquences néfastes sur votre santé et votre bien-être.

Une mauvaise posture peut avoir de graves conséquences sur notre santé.

Non seulement cela peut entraîner des problèmes musculosquelettiques tels que des douleurs au dos, au cou et aux épaules, mais cela peut également contribuer au développement de diverses problématiques relevant du domaine médical (les troubles pathologiques).

Une mauvaise posture peut avoir des répercussions significatives sur notre santé, en particulier au niveau musculosquelettique.

Par exemple, une position incorrecte du dos peut entraîner une courbure excessive de la colonne vertébrale, entraînant un mal au dos et des problèmes au niveau des disques intervertébraux.

Au niveau du cou, une posture mal adaptée peut causer une hyperextension ou une flexion excessive, contribuant aux tensions musculaires, aux raideurs et aux maux de tête fréquents.

Les épaules peuvent également être affectées, avec des conséquences telles que la tension dans les muscles du cou et du haut du dos.

Ces problèmes musculosquelettiques peuvent, à long terme, contribuer au développement de troubles pathologiques.

Les troubles pathologiques liés à une mauvaise posture peuvent être divers et influencer différents systèmes du corps.

  • Au niveau musculosquelettique, une pression excessive sur les disques intervertébraux dans la colonne vertébrale entraîne l’usure prématurée du cartilage.

Ceci provoque une pression sur les nerfs adjacents et entraîne des douleurs irradiant dans les membres. On parle d’hernie discale.

  • Une posture inadéquate peut engendrer une tension musculaire excessive, provoquant des raideurs, des spasmes et des douleurs cervicales chroniques.
  • La compression des vaisseaux sanguins du cou entraine des problèmes de circulation sanguine vers le cerveau, causant des maux de tête fréquents.
  • Des troubles neurovasculaires peuvent se manifester, jusqu’à des complications neurologiques pour les cas les plus graves.

Pour corriger votre posture, il est crucial de comprendre les concepts de muscles courts et longs.

Les muscles courts, comme les muscles fléchisseurs des hanches et les muscles pectoraux, ont tendance à devenir serrés et contractés lorsque nous passons beaucoup de temps assis.

À l’inverse, les muscles longs, comme les muscles fessiers et les muscles du dos, ont tendance à devenir faibles et peu toniques.

Pour rétablir une posture correcte, il est essentiel d’étirer et de relâcher les muscles courts tout en renforçant les muscles longs. Par exemple, vous pouvez effectuer des exercices d’étirement des fléchisseurs des hanches et des pectoraux, tout en renforçant vos fessiers et vos muscles du dos.

Une mauvaise posture peut affecter diverses parties du corps en fonction de la position adoptée.

Les parties les plus fréquemment impactées comprennent le dos, le cou, les épaules et même les membres inférieurs.

Une position assise prolongée avec une courbure excessive du dos peut entraîner des problèmes au niveau lombaire, tandis qu’une position assise avec une tête penchée en avant peut causer des problèmes au niveau du cou.

Les postures suivantes sont à proscrire : s’avachir, un dos voûté et un menton incliné.

Des positions affaissées ou trop rigides influencent les épaules. Elles s’arrondissent ou se raidissent sous l’effet de courbures excessives.

Une posture incorrecte en position debout comme s’appuyer sur une seule jambe impactent les membres inférieurs. Des tensions peuvent apparaître dans les muscles du dos et des fesses à cause de ce déséquilibre.

A terme, il peut y avoir des problèmes au niveau des genoux, des hanches et même des pieds.

Le mode de vie moderne, caractérisé par de longues heures passées devant un écran d’ordinateur, un téléphone, une mauvaise position assise et un manque d’exercice physique, est l’une des principales causes de mauvaise posture.

Lorsque nous sommes assis pendant de longues périodes sans bouger, nos muscles s’affaiblissent, notre colonne vertébrale s’affaisse et notre posture en souffre.

De la même façon, se déplacer avec une posture courbée ou la tête penchée vers le bas exercera également une influence sur les chaînes musculaires et squelettiques.

Pour éviter les conséquences négatives d’une mauvaise posture, il est essentiel de mettre en place des exercices réguliers visant à renforcer les muscles du dos, du cou et des épaules.

 Des exercices simples comme les étirements, les exercices de renforcement musculaire et les exercices de stabilité peuvent contribuer à améliorer votre posture et à réduire les risques de développer des pathologies.

Pour rappel, il est important de bien s’échauffer avant de faire des exercices d’étirement pour les muscles.

Commencez par des mouvements doux et augmentez progressivement l’intensité. N’oubliez pas de respirer normalement tout au long de chaque exercice d’étirement et de ne pas forcer vos muscles au-delà de leur limite.

De même un corps bien hydraté et bien alimenté, renforcera aussi l’efficacité du travail effectué.

Si vous ressentez une douleur ou une gêne persistante, arrêtez l’exercice et consultez un professionnel de la santé : ostéopathe, kinésithérapeute…

Les méthodes douces pourront venir en complément de la médecine conventionnelle. L’utilisation de la méthode Niromathé par un praticien holistique pourra, selon le cas, soulager les douleurs rapidement.

Laisser un commentaire

Retour en haut